Parlons sécurité..

Récemment nous avons vu fleurir sur les montants de nos portes d’entrées des autocollants, histoire de nous rappeler qu’en cas de difficulté pour ouvrir notre porte, nous pouvions faire appel au numéro de téléphone affiché pour l’intervention d’un serrurier.

Autocollant positionné sur les portes d'ntrée avec n° de téléphone de serrurier
Autocollant sur porte entrée

Attention, qui se cache derrière ce numéro anonyme qui prétend faire référence dans ce domaine depuis 1976, mystère !

Recommandation de sécurité dans une résidence de proximité.
Affiche de recommandation

Prenons exemple sur une résidence de proximité qui a averti ses résidents pour les mettre en garde sur ces intrusions dans nos résidences

Sachez qu’il est prudent dans ces situations de ne pas appeler le premier numéro venu comme nous le rappelle cet article sur le dossier familial

Ne pas appeler le premier numéro venu

“Ne contactez jamais le numéro qui figure entre celui des pompiers et celui de la police sur des cartes à l’allure officielle distribuées dans les halls d’immeuble. Attention aux autocollants opportunément visibles sur les gouttières et les rideaux de fer. Si vous utilisez Internet, fuyez les sites qui apparaissent tout en haut des moteurs de recherche et annuaires. « Seuls des escrocs peuvent payer le prix fort pour remonter en tête des résultats quand les internautes tapent serrure + urgence + le nom d’un quartier ou d’une ville », commente Frédéric Colin, directeur général de Fichet.”

Prenez le temps de lire cet article sur le dossier familial

P.A

3 réflexions sur « Parlons sécurité.. »

    1. Il n’est pas d’obligation de ce genre dans le cadre du devoir d’information du syndic ou du conseil syndical, c’est une question de bon sens et le devoir de celui qui est informé de cette situation d’en informer les autres par tous moyens à sa convenance afin de contribuer à la sécurité de la collectivité.
      P.A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.