L’entretien de sa climatisation

Les conversations sur le sujet le confirment, l’entretien des climatisations, ainsi que celui des dispositifs associés à la Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) qui permettent le confort et le renouvellement de l’air dans les appartements est souvent négligé. Pourtant les conséquences d’un manque d’entretien ne sont pas à prendre à la légère.

Outre le mauvais rendement de ces installations et les pannes qui peuvent résulter d’un manque d’entretien, cette négligence peut avoir des répercussions sur la qualité de l’air que nous respirons, le niveau d’humidité dans certaines pièces et de ce fait, être à l’origine du développement de moisissures, microbes et bactéries dans ces appareils qui pourront occasionner des problèmes sanitaires comme des allergies, crises d’asthme, légionelloses dans les cas les plus graves ou encore des désagréments comme les mauvaises odeurs.

L’entretien de votre installation, climatisation et VMC est donc une nécessité pour préserver le matériel, son fonctionnement, et garantir votre confort et votre santé.

Un entretien indispensable pour la préservation du matériel, votre confort et votre santé.

Alors la question se pose : L’entretien de sa climatisation et des dispositifs d’aération, est-ce une affaire de spécialistes ?

Nous allons répondre tour à tour pour les deux dispositifs.

La climatisation.

L’entretien de sa climatisation conformément aux préconisations du constructeur est un gage de longévité et de bon fonctionnement du matériel, la conservation du rendement et des performances de l’appareil, la maîtrise de la consommation électrique et enfin l’assurance de préserver un air sain dans son appartement.

Entretenir sa climatisation, est-ce une histoire de spécialiste ?

Oui et non !

L’entretien par un spécialiste.

L’appel à un artisan spécialiste climaticien ou frigoriste certifié est obligatoire au moins une fois par an si votre installation contient plus de 2kg de fluide frigorigène, (arrêté du 29 février 2016). Pour information une installation domestique fixe de 5000 w contient environ 1 litre de fluide frigorigène. Lors de sa visite, ce professionnel contrôlera les points techniques dépassant le niveau de compétence de l’utilisateur, à savoir l’étanchéité du système, la charge de gaz frigorigène, les connections électriques, etc..

L’appel au professionnel est également recommandé, voire exigé dans le cadre de votre contrat de location, si vous êtes locataire. A l’occasion de son passage, ce professionnel vous remettra le certificat justifiant de l’entretien à faire valoir en cas de panne.

L’entretien soi même.

La venue d’un professionnel n’empêche pas de procéder à un entretien régulier toutes les 2 à 3 semaines pour s’assurer du bon fonctionnement de l’installation. Cet entretien est généralement détaillé dans la notice technique qui accompagne le matériel et consiste essentiellement au nettoyage des filtres. Cette opération est particulièrement importante si votre appareil est équipé de l’option purification et déshumidification de l’air, par ailleurs certains appareils récents disposent de témoins lumineux qui vous indiquent quand les filtres doivent être nettoyés.

Vous avez décidé de faire cet entretien régulier vous même, avant de commencer votre intervention, prenez soin de couper l’alimentation électrique de votre climatiseur.

Vous pouvez procédez maintenant à quelques gestes simples.

Sur le split intérieur :

  • Ouvrez le capot.
  • Démontez facilement les filtres qui coulissent le long d’une glissière et dépoussiérez les régulièrement toutes les trois semaines à l’aide d’un aspirateur ou à l’eau tiède, mais dans ce cas, n’oubliez pas de bien les sécher avant de les repositionner.
Démontage des filtres
  • N’utilisez jamais de produits solvants ou détergents pour nettoyer vos filtres.
  • En cas de détérioration du filtre, il est indispensable de le remplacer.
Nettoyage des filtres.
  • Dépoussiérez la coque de l’appareil et nettoyez les salissures avec une éponge humide.
  • Semestriellement, profitez que les filtres soient retirés pour pulvériser un bactéricide en aérosol en prenant soin de ne pas détériorer les lamelles métalliques.
Pulvérisation de bactéricide dans le split intérieur.

Sur l’unité extérieure :

  • Vous pouvez vérifier s’il n’y a pas de feuilles d’arbres ou objets qui gêneraient le bon fonctionnement de l’unité extérieure.
  • Assurez vous de la libre évacuation des eaux de condensation vers le collecteur des eaux pluviales.
  • Si la grille d’aération est vraiment très sale , vous pouvez passer un chiffon sec.
Contrôle et nettoyage de l’unité extérieure.

Pour conclure et pour répondre à la question : la climatisation, est-ce à la charge du propriétaire ou du locataire ?

  • En règle générale et sans modification mentionnée dans le contrat de location, l’entretien de la climatisation est à la charge du locataire.
  • En revanche, les réparations en cas de panne sont à la charge du propriétaire (sauf si l’origine de la panne est un manque d’entretien du locataire).

Dans un prochain article nous répondrons sur cette mème question à l’entretien de la ventilation mécanique contrôlée (VMC).

P.A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.